micetto responsive
nos informations de dernière minute

Comment les « Bouvard et Pécuchet » du Poitou découvrent les mœurs des chats campagnards

Comment les « Bouvard et Pécuchet » du Poitou découvrent les mœurs des chats campagnards

C'était pendant l'été dernier Une petite chatte mi-ocellée, mi-tigrée, bien maigre, venait mendier quelques nourritures avec persévérance .
Nous, on la trouvait plutôt sympathique avec sa petite tête ronde, même si notre chat Ribouillon, sans être opposé à sa présence, semblait insensible à son charme de jeunette .
Mon époux, en fin observateur, remarque qu'elle a les petits tétons bien apparents et bien roses . Il se renseigne benoîtement chez le véto, verdict de la science : " de deux choses l'une ou elle va avoir des petits ou elle les a déjà eus " .
L'alternative nous laisse perplexes, mais c'est l'été et l'on a d'autres chats à fouetter !
L'air de rien, la minette a pris ses quartiers dans la dépendance plus précisément dans un carton ou elle s'est confectionné un petit coin douillet. On ne percute pas vraiment (enfin surtout moi, toujours un peu lente). Quand même, un matin, je  prends 5 minutes (les retraités sont toujours débordés) pour aller vérifier les
propos alambiqués du mari et qui commencent à me mettre la puce à l'oreille .
Je ne suis pas déçue ;
La traîtresse "nous" a fait deux chatons, bien cachés au creux de son bel emballage d'ordinateur.(certainement une ruse pour s'attirer les faveurs de l'informaticien en chef)
Deux chatons bien jolis, tout noir encore très « micro » d'accord et deux seulement pourrait-on dire, mais après Ribouillon c'est moi qui manque d'enthousiasme .
On décide (enfin surtout moi) de leur faire passer de vie à trépas dès que possible. On imagine, on envisage plusieurs scénarios pour passer à l'acte...et les jours passent, notre courage avec.
C'est aussi sans compter que cette rusée de chatte n'a pas apprécié notre indiscrète intrusion dans sa nurserie et qu'elle déménage ses lardons un par un. On assistera au transfert pendant que l'on déjeune sur la terrasse. Il nous sera impossible de trouver sa nouvelle tanière. Elle les ramènera pour nous les présenter quand ils seront presque sevrés. La drôlesse nous a bernés en beauté .
Bon, pour être juste, l'épisode d'approche et d'apprentissage des chatons a été un moment bien tendre et instructif .
« Tête ronde » est une bonne maman .
Quand même , Notre chat Ribouillon + la chatte + deux marmots, ça fait quatre et ça nous met dans l'embarras (enfin surtout moi) .
À suivre ou comment tenter de trouver preneur de deux beaux chatons en pleine forme…..

Brigitte Follys,Béceleuf en Poitou , juillet 2015

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats