micetto responsive
nos vidéos

En savoir plus sur le Chat de Pallas (Otocolobus manul) ou Manul et le découvrir en vidéo

19/01/2016
En savoir plus sur le Chat de Pallas (Otocolobus manul) ou Manul et le découvrir en vidéo

Le Pallas est un chat devenu rare. Il est très ressemblant à notre chat domestique, mais ce qui en fait sa particularité est sa frimousse irrésistible, ce sont ses drôles d’oreilles, ses yeux tout ronds, ses pattes courtes, son visage aplati et ses expressions faciales etonnantes.
On le trouve en Mongolie et sur le plateau tibétain. Et aussi moins fréquemment à proximité de la mer Caspienne, au sud du Turkménistan, au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Iran, en Afghanistan, au Baloutchistan, au Ladakh, à l’ouest de la Chine centrale et au sud de la Russie ainsi qu’en Sibérie.
Le Pallas est un petit carnivore dont la nourriture se compose essentiellement de rongeurs et de petits mammifères, campagnols, écureuils, mais également de petits oiseaux, de lézards, de sauterelles etc.
Ils se reproduisent de décembre à mars et les males s’accouplent avec plusieurs femelles. La période de gestation dure environ 75 jours, la chatte Pallas met au monde une portée de 1 à 5 petits totalement aveugles mais déjà couvert d’un duvet dense. Ils pèsent environ 300 g à la naissance et muent vers l’âge de 2 mois et sont capables de chasser dès qu’ils ont atteint l'âge de 3 à 4 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 10 mois.
Le Pallas ne peut être domestiqué, seuls quelques zoos ont réussi à les acclimater. Bien qu’il se reproduise facilement en captivité, le pourcentage de survie est très faible en raison des maladies qu’ils attrapent très rapidement. Cela serait du à leur système immunitaire trop peu développé. Dans la nature où il est très isolé, il est peu en contact avec les microbes et de ce fait mieux protégé. D’ailleurs déjà en Mongolie dans la nature, moins de 32 % des chatons survivent jusqu’à l’âge adulte.
A noter que les chatons du Pallas, sont entre autres très sensibles à la toxomoplasmose, une maladie transmise par les rongeurs dont ils s’alimentent.
Le chat de Pallas a longtemps été chassé pour sa magnifique toison en Chine et en Mongolie. Heureusement, l’attrait de la fourrure a ces dernières années a bien diminué. Un autre péril menace le Pallas, la destruction par les pesticides de ses proies préférées, les petits rongeurs.
Le chat de Pallas est une espèce protégée inscrite en Annexe II de la CITES et répertoriée dans la catégorie Quasi menacé (NT) sur la Liste rouge des espèces menacées de l’IUCN.

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats. 

 

(1) Le Parc des félins dans la commune de Lumigny-Nesles-Ormeaux en Seine et Marne possède plusieurs Pallas et des naissances ont eu lieu en 2015.
La Ménagerie du Jardin des plantes de Paris présente également deux Pallas.

 

 

les chroniques