micetto responsive
nos vidéos

L’imam et le chat

01/05/2013
L’imam et le chat

Une vidéo qui montre que le chat est réellement considéré comme une créature de Dieu par l'imam de la vidéo qui continue sa prêche en caressant un chat qui venait de pénétrer dans le lieu de prière. Position en parfait accord avec les préceptes du prophète qui, rappelons-le, déchira un morceau de sa djellaba plutôt que d'importuner sa chatte Muezza qui sommeillait dessus.
Pour manifester son amour pour les chats, Mohamed accorda à tous les chats le privilège de toujours retomber sur leurs pattes. On prétend que Mohamed était tellement attaché à sa chatte Muezza, qu’il la prenait dans ses bras pendant ses prêches à la Mecque.
En hommage à l’amour que le prophète portait à Muezza, les chats sont libres d’entrer comme ils le veulent dans toutes les mosquées et sont respectés par les musulmans. D’ailleurs, la loi islamique interdit toujours de les persécuter.
Indiquons que l'Islam s'est toujours montré respectueux du chat ; à l'inverse de la religion juive ou du christianisme. Rappelons qu'en 1233, la bulle Vox in rama du pape Grégoire IX proclama que toute personne abritant un chat noir risquait le bucher, en 1484 le pape Innocent VII promulgua un édit qui aboutit au sacrifice des chats durant les fêtes populaires. De son coté, l'inquisition rassemblait dans un même feu de joie les hérétiques, les sorcières, les assassins et les chats pour la nuit de la Saint Jean. Le chat a été pendant de longues années considéré comme le déguisement du diable pour ses visites sur Terre.
Pour les musulmans, le chat est un animal doté de la baraka (chance) donc qui porte bonheur et nourrir des chats abandonnés, d'autant plus s'ils sont infirmes (aveugles, estropiés), est un devoir. En manquant à ces obligations, on s'expose à diverses malédictions. Aucun musulman ne prendrait le risque de tuer un chat, surtout un chat noir car un esprit pourrait venir tourmenter l'auteur d'un tel crime !!

 

les dernières mises en ligne