micetto responsive
nos vidéos

Vidéo : Maman chatte, ses chatons, son écureuil...

15/12/2014
Vidéo : Maman chatte, ses chatons, son écureuil...

Bon, c’est tourné par CNN, si vous ne comprenez pas l’américain, la surprise sera encore plus grande en découvrant ces images. La langue est au demeurant facile à piger, c’est du ricain de journaliste TV, bref normalement compréhensible par toutes les population US, y compris les habitants de langue espagnole, sioux, séminole ou apache...
C’est donc l’histoire d’une chatte qui allaite ses petits, même si c’est banal c’est toujours attendrissant, mais ce qui est incroyable c’est qu’elle nourrit en même temps... un bébé écureuil ! « A squirrel » en langue vernaculaire...
Le reporter nous dit que le proprio de la chatte a trouvé le petit animal en train de fouiller dans les poubelles et qu’il a tenté le coup... Le faire adopter par sa chatte...
Ce qui a marché... On nous explique que lorsque le petit écureuil a été placé dans le carton des chats, la mère l’a tout de suite adopté.
L’écureuil a eu plus de mal à apprendre à téter, ce genre d’animal a des dents redoutables et a bien dû faire mal à la mère de temps en temps, mais il a fini par y arriver. La preuve en images... Il joue aussi, il mordille les autres chatons, et tout se passe comme si de rien n’était... A la question  « qu’allez vous en faire après ? », le propriétaire répond que pendant un certain temps, peut-être très long, il sera impossible à l’écureuil de pouvoir survivre en milieu sauvage. Et que donc la famille accueille un petit nouveau ;
Mais il reste quand même un truc génial... Un écureuil fait partie de la famille des Sciuridés, avec d’autres bestioles comme le chien de prairie, les marmottes, et divers rongeurs... Or, on croit que depuis des millénaires, le chat est l’ennemi mortel des rongeurs, et à part sa queue qui va devenir de plus en plus empanachée, l’écureuil ressemble quand même de façon phénoménale à un gros rat...
C’est sûr que s’il n’avait eu qu’un public de chats, Corneille, ses Horaces et ses Curiaces auraient cumulé salles vides et bides permanents, les chats ne connaissent probablement rien aux haines historiques...  

Comme quoi les chats sont finalement infiniment plus tolérants que les hommes, encore une satanée belle leçon ! 

les dernières mises en ligne