micetto responsive
nos actualités

Dignami : Pompes funèbres générales pour chat...

Copie d'écran du site de Dignami

Pas facile d’être honnête. J’ai horreur du decorum fait autour de la mort de l’humain, alors autour de la mort des animaux… Mais bon, il y a aussi des lecteurs de ce site que cette info intéressera. 

Premier point, perdre un animal est une horreur, et pas une horreur oubliable, cela dure un temps fou et la déchirure est terrifiante, probablement parce qu’un animal est toujours innocent, probablement parce que qu’il a été le complice de tant d’années… Un complice qui disparaît, ça ne passe pas. 

Second point, que la mort survienne à votre domicile ou chez le véto à la suite d’une euthanasie, il y a plusieurs façon de procéder. Vous pouvez tout faire vous-même, ce qui nécessite une certaine force morale, et un moyen de locomotion dans la plupart des cas, ou tout confier à une société dont c’est la spécialité, nous avons repéré Dignami parmi d’autres options, nous évoquons celle-ci pour une raison très simple, les tarifs demandés ne sont pas une escroquerie et très proches de ce que vous auriez à régler si vous agissez seul. 

Votre chat meurt, ça c’est sûr, rien à faire, cela arrivera. Je vous confirme à nouveau que c’est un moment épouvantable. Et si les statistiques existent dans ce genre de situation, il y a de fortes chances qu’il meure avant vous. C’est à ce moment que la société Dignami peut vous proposer ses services. 

Ce que propose Dignami, c’est justement de ne plus avoir à s’occuper de quoi que ce soit à partir du moment où l’animal est mort. On vient chercher l’animal là où il est, chez vous ou chez le vétérinaire s’il a été euthanasié. Je signale au passage que dans ce domaine, notre culture est beaucoup plus avancée que chez l’humain, que l’on doit, en France, emmener au dernier stade de la souffrance et de la déchéance avant de le laisser mourir, et ce sous peine de prison ferme ! 

Si le chat est mort chez vous, on vient le chercher à domicile. Il est emmené en cercueil vers une salle funéraire le service est proposé dans toute l’Île de France, la salle est à Boulogne Billancourt. Il est vrai que voir son animal partir, cela m’est arrivé, enroulé dans sa couverture préférée à l’arrière d’un taxi spécialisé dans le transport des animaux (vivants ou morts d’ailleurs…) ça flanque un coup, le cercueil est plus dans nos mœurs policées…. L’anthropomorphisme toujours, faire ressembler l’animal à un humain… A Boulogne, au siège de Dignami, on procédera à une toilette du chat, pour que lors de l’adieu, l’animal soit présentable. On m’a bien précisé qu’il s’agit d’une toilette, pas de thanatopraxie. 

On organise, selon la demande, une cérémonie d’adieu, où le chat est présenté une dernière fois à ceux qui veulent le voir, puis, si vous avez choisi cette solution, il est emmené au crématorium. On vous proposera même, si vous ne voulez pas garder les cendres, si vous ne voulez pas les disperser vous-même, de le faire à votre place. Si vous avez opté pour l’enterrement, il y a deux cimetières spécialisés en région parisienne, à Asnières et à Villepinte, Dignami peut faire les démarches à votre place, s’occuper du transport, de l’inhumation, avec ou sans caveau, avec ou sans monument etc… On peut aussi venir enterrer votre animal chez vous, il y a quelques règles, l’animal ne doit pas peser plus de quarante kilos, il doit être enterré au minimum à 35 mètres d’une habitation ou d’un point d’eau (y compris la maison du voisin…) et à au moins un mètre de profondeur, avec recouvrement de chaux vive.
Si vous souhaitez l'enterrer vous pourrez trouver dans le magasin de Dignami un cerceuil adapté à la taille de votre compagnon il vous en coutera de 75 € à 344 € ainsi que toute une gamme de produits censés contribuer à attenuer votre peine. 

Bon, tout cela a un coût. On annonce l’incinération privée d’un chat à 260 €, il faut en plus prévoir l’urne, un choix qui va de 35,5 € à 140 €, 255 € plus l’urne, c’est tous services compris. C’est sur ce point que malgré mon opposition au système, je reconnais qu’il n’y a pas à priori d’escroquerie à la mort, comme c’est si souvent le cas chez les humains. Car si vous procédez vous-même à ces démarches, la crémation elle-même et une urne de base vont coûter une centaine d’euro si vous vous débrouillez bien, le double si vous vous adressez aux sociétés spécialisées avec lesquelles travaillent les vétérinaires. Si vous avez l’auto pour emmener le chat, pas de transport à payer, si pour des raisons tout à fait compréhensibles, vous n’avez pas la force morale de le faire, ou juste pas envie, le taxi spécialisé, dont le boulot habituel est le transport d’animaux vivants mais qui peut aussi transporter un animal mort, va vous coûter facilement 50 €, les crematorium sont rarement au centre des grands villes. Mes animaux ont presque tous été incinérés à Nogent sur Marne, il y a plus proche pour les parisiens, mais encore une fois 50  € est un minimum. Mis bout à bout, vous dépenserez à peu près la somme que vous demandera Dignami. Voilà, maintenant, vous savez que cela existe, en tous cas en Île de France. Il y a d’autres systèmes, Incinéris par exemple intervient dans toute la France mais il faut passer par un vétérinaire. Et puis maintenant, retour à la vie, profitez en ! 

 

Dignami 26 rue de la Rochefoucauld 92100 Boulogne Billancourt Tél:01 41 03 74 46

Pour plus d'informations découvrir le site internet de Dignami 

 

Découvrez le cimetière des chats d'Asnières

les dernières mises en ligne