micetto responsive
nos actualités

Chats barséquanais : le mystère...

L'article de l'Est Éclair se faisant écho de disparitions mystérieuses de chats à Bar-sur-Seine le 16 juillet 2014

S’ils sont barséquanais, c’est qu’ils habitent Bar sur Seine, à Bar sur Aube, ils seraient baralbins… On peut les confondre, les deux villes ne sont pas loin l’une de l’autre, en région Champagne-Ardenne. Voilà pour le tourisme, on entre maintenant dans le glauque du sujet.
Depuis quelque temps, les chats barséquanais disparaissent, ou sont carrément empoisonnés.
Le dernier disparu s’appelle Curieux, il a été confié à une famille de Bar par une association, ACAB, Association pour les chats abandonnés de Bar sur Seine, qui s’occupe de la stérilisation des chats avant de leur permettre de retrouver un foyer.
ACAB raconte à nos confrères de l’Est Eclair qu’il y a eu cinq chats qui ont disparu en deux ans, et que l’association « mène une surveillance discrète »…
La SPA a été avertie.
Bon.
Ici me revient le sketch de Raymond Devos, « J’ai des doutes ! »…
Même si c'est tout petit Bar sur Seine, ce qui n’est pas le cas, le site de la mairie annonce 3600 habitants, cinq chats qui ont fugué, ont bouffé des fleurs ou des herbes toxiques, qui ont peut être été renversés par des autos, ça ne me paraît pas, statistiquement parlant, invraisemblable en deux ans ! De là à y voir une action criminelle mystérieuse, il y a quand même un grand pas à franchir.
En plus, semble t’il, de ce que je comprends dans les lignes de nos confrères,  le chat Curieux, qui a disparu, on le sait, a été abandonné une première fois. Puis sa nouvelle famille d’accueil est partie en congés sans lui, et c’est au retour de congés que l’on s’est aperçu de la disparition du chat. Alors, sans être « chatpsy », quand tu t’es retrouvé une fois SDF, que donc tu as dû te démerder un certain temps tout seul pour bouffer, tu retrouves une famille… qui s’offre des vacances sans toi, je n’ai pas les détails, je ne sais pas si Curieux a été laissé dans le jardin ou confié à une autre famille mais pour un animal, c’est un autre abandon, et bien tu te casses… un certain temps ou un temps certain, mais tu te casses.
Quant aux empoisonnements, Micetto a publié une liste des végétaux dangereux, voire mortels pour les chats, et ça arrive tout le temps des accidents de ce genre, même dans des familles qui font très attention, alors… 

Alors à Bar, ça arrive aussi… forcément.
Ce qui fait tomber de beaucoup les statistiques déjà peu probantes de l’association. Mais il peut aussi y avoir un malade dans le secteur, qui les enlève, les empoisonne, bref un mec qui n’aime pas les chats. Donc message aux barséquanais qui ont un chat, et c’est le même conseil partout, un chat ne doit pas se balader la nuit dehors, les risques de mauvaise rencontre sont multipliés par deux, voire trois… Vous voulez les laisser libres ? C’est votre droit, essayez alors juste de vous souvenir que le chat est un chasseur domestiqué. Que si vous le remettez en conditions de chasse, il sera moins domestiqué. Domus, en latin, c’est la maison. Donc le chat se sentira moins dans sa maison si vous le laissez baguenauder. ACAB a une excellente fonction, la stérilisation empêche la prolifération, elle diminue aussi, au bout d’un certain temps, l’envie du mâle d’aller courir la gueuse. Mais cela ne se fait pas du jour au lendemain, or je comprends que Curieux est un jeune chat castré. Bon, on annonce une surveillance discrète, ça ne peut pas faire de mal…  

Une adresse à garder précieusement en cas d'empoisonnement de son chat

les dernières mises en ligne