micetto responsive
nos actualités

Les chats de Constantinople...

Les chats de Constantinople...

Oui je sais, depuis mai 1453, Constantinople, magnifique capitale de l’Empire Romain d’Orient  est devenue Istanbul.
Mais à l’intérieur de ses murs (un peu disloqués...), Constantinople existe toujours, avec quelques monuments parmi les plus beaux et les plus impressionnants que je connaisse.
J’y suis retourné il ya quelques jours, la ville était vide de touristes suite à un attentat, et j’ai constaté un phénomène relevé dans « Le Routard », ici le chat est roi !
Il y en a partout, clairement ici on ne  pratique pas malheureusement la stérilisation, en revanche, tout le monde les nourrit, il est vrai que dans le secteur central du côté de Sainte Sophie, du réservoir souterrain ou du Grand Bazar, on trouve un paquet de restaurants qui laissent leurs restes aux félins.
Du coup ils ne sont absolument pas faméliques, pas sauvages pour deux ronds, dès qu’un touriste les approche c’est au minimum mamours et souvent miam-miam, même chose pour la population turque, pourtant assez peu connue dans les domaines de la tendresse et de la sensibilité.
Il est vrai que les querelles entre islamistes modérés, moins modérés, Kurdes modérés, Kurdes moins modérés, les chats s’en foutent royalement...
Chaque visite sur un lieu connu dans le monde entier devient aussi une rencontre avec ces animaux.
Jamais agressifs, toujours câlins, méfiants bien sûr, ils sont sauvages quand même, mais sociables, incroyablement sociables...
Il est vrai aussi que Mahomet adorait sa chatte Muezza et qu’il a recommandé à ses croyants de respecter le chat.
Au palais Topkapi qui a abrité les sultans de l’Empire Ottoman pendant quatre cents ans, il ya des reliques du prophète que l’on vient voir par dévotion ou par simple curiosité. Ce qui doit pousser les croyants, dans cette même ville d’Istamboul, à respecter nos amis les chats qui semblent parfaitement heureux de leur condition, il faut dire qu’en plus les ruines des remparts ou d’autres monuments font des planques sublimes...    Le décor est sublime et les chats sont émouvants...
Il y a d’ailleurs  une mosquée : celle d’Aziz Mahmut Hüdayi d’Üsküdar, sur la rive orientale d’Istanbul où son imam Mustafa Efe accueille les chats errants du quartier. Une gentillesse qui lui a valu de nombreuses félicitations sur les réseaux sociaux. 

Bon, deux trois conseils si vous avez la bonne idée de visiter la ville et ses chats.
Il existe des lignes d’avion très peu cher mais l’aéroport est à une/deux heures de taxi du centre ville et cela coûte plus cher que l’avion. Bref, payez l’avion un peu plus cher mais essayez d’atterrir à l’aéroport Atatürk, situé dans la partie européenne de la ville. Enfin, il ya des tas d’hôtels à proximité des grands monuments de la ville, l’Erguvan où j’ai séjourné (on dit airgouwane pour les taxis...) est petit, peu cher et sa terrasse vous permet de prendre le petit dej’ face aux bateaux ancrés dans la mer de Marmara et juste sous la Moquée Bleue.
En bas il ya des ruines, donc des chats, on se sent bien quand ils sont là... C’est serein un chat dans un décor qui a fait autant de boucan dans l’histoire...   

 

  Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats