micetto responsive
nos conseils

Chenilles processionnaires : la solution de l’écopiège...

16/02/2016
Chenilles processionnaires : la solution de l’écopiège...

Micetto a déjà écrit le drame que représentent les chenilles processionnaires pour les chats et les chiens.
Elles ont commencé à sortir dès février, croyant que c’est le printemps, ceci est dû aux températures très hautes de l’hiver.
Les chenilles processionnaires, qui sont potentiellement mortelles, et causes de blessures terribles de toute façon pour les animaux comme chien et chat, peuvent aussi causer de graves soucis aux yeux et des crises d’asthme pour les humains.
Elles sortent en procession des pins dans lesquels elles ont été pondues, au printemps, pour aller s’enterrer et devenir des années plus tard des papillons.
Bien sûr, c’est un coup à croire que quand le destin ou la nature (d’autres disent dieu) ont créé cette cochonnerie, dont les poils sont urticants et vénéneux, ils en voulaient à toute l’arche de Noé, marins compris!
Alors, il ya quelques années, on épandait force pesticide sur les forêts, parfois par hélicoptère, ce qui en effet tuait des millions de chenilles mais aussi tout ce qui vit autour... 

Alors que faire ? 

C’est dans le sud de la France, à Bages, près de Narbonne, une région très touchée par le phénomène (mais les processionnaires vivent aujourd’hui jusqu’à la latitude de Paris !) que la société « La Mésange Verte » a mis au point un piège à chenilles, qui est accroché au pin et coince les processionnaires avant qu’elles touchent le sol.
Certes, si l’on a une forêt de pins près de chez soi, ça va faire du boulot de protéger tous ceux où l’on trouve des oeufs, mais entre les animaux de société (les sauvages, eux, depuis longtemps, savent qu’il ne faut pas y toucher), les élevages, les promeneurs, les gens qui travaillent dans les bois, les campeurs, les touristes, ça fait un monde fou à protéger.
Cet écopiège emprisonne les processionnaires au moment où elles sortent de l’écorce du pin, le traitement est sans aucune solution chimique, sans dégâts collatéraux sur l’environnement.
Que l’on soit exploitant d’espaces verts ou propriétaire de chats ou chiens exposés au contact, la solution existe.
Elle coûte, sur la boutique en ligne, entre 37 et 50 € selon le diamètre du tronc de l’arbre, et pas de panique si vous avez des dizaines de pins sur votre propriété, on voit très bien les œufs dans les arbres où ils ont été pondus.
Il faut évidemment installer ces pièges avant la descente des processionnaires vers le sol, qui a lieu en principe au printemps mais on l’a dit, cette année, le printemps est en avance...
Pas donné, mais super idée, on peut les réutiliser d’une année sur l’autre. 

Pour plus de détails vous rendre sur le site La Mesanges Vertes
ou Tel : 04 68 37 58 96

 

Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos dernières actualités ou nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats     

 

 

les dernières mises en ligne