micetto responsive
nos conseils

Faire garder son chat pendant une absence prolongée...

08/12/2013
 Faire garder son chat pendant une absence prolongée...

D’abord bien sûr, on pense aux vacances, on part à l’étranger, dans un coin où la quarantaine est tellement sévère qu’il est impossible d’emmener votre chat, il y a aussi l’hôtel qui refuse les animaux, ou l’appartement de grand-mère sur la côte mais elle est allergique aux chats, même si une solution pointe à l’horizon ce n’est pas pour tout de suite  il y a aussi le proprio célibataire qui part en stage pendant deux semaines à l’autre bout de la France, le séjour en hosto parce qu’on se fait opérer d’une saloperie qui vous tient trois ou quatre jours loin de chez vous etc… Et parmi les problèmes habituels, arrive inévitablement celui-ci : qu’est ce qu’on fait du (des) chat(s) ?  Il y a des solutions mais il faut s’y prendre à l’avance. Sinon c’est le pote appelé en cata au dernier moment, qui risque d’oublier un soir, qui ne changera pas forcément la boîte à merde tous les deux jours, etc… Cela dit, d’abord rassurez-vous, le chat sera content de vous retrouver mais à priori, il ne partira pas en déprime grave parce que quelqu’un d’autre s’occupe de lui. 

La pension est évidemment une solution. Le vétérinaire en connaît mais les bons coups sont réservés des mois à l’avance ! Il faut de toute façon y aller, pour voir comment vivent les animaux. C’est simple, plus ils sont les uns sur les autres, plus celui qui sera malade refilera ses cochonneries à tout le monde… On voit si c’est propre, on peut même, je l'ai fait mais avec un chien, laisser l’animal en pension deux jours pour voir s’il sort sur un brancard… Si par exemple la pension fait aussi refuge pour les animaux abandonnés, le risque d’attraper une maladie est plus grand. Par ailleurs, prenez des petites pensions. Si c’est une usine-dortoir, le risque est aussi plus grand et l’on risque de ne pas s’occuper correctement de votre animal. 

Un truc : les bons endroits sont en général loin des villes. Ne râlez pas s’il faut faire cinquante bornes pour trouver le bon plan à la campagne, c’est à priori bon signe. 

Bon signe aussi si l’on vous demande les certificats de vaccination, on exige parfois que l’animal soit vermifugé, bon signe toujours. 

Il faut aussi savoir avec quoi l’animal sera nourri. Le vétérinaire, qui sait normalement comment votre chat est nourri, vous dira s’il y a danger de désordre intestinal pour cause de changement.   

En fait, l’idéal, si la pension l’accepte, serait de fournir les croquettes habituelles, encore plus si votre chat suit un traitement diététique. S’il est sous médicaments, voyez comment le personnel de la pension prend le truc… Juste avant de le mettre en pension, faites vermifuger votre chat et ajoutez un beau traitement antipuces.

Le coût d’une pension bien fichue touche les quinze € par jour. 

La garde à domicile évoquée en début de reportage est aussi une solution, en particulier s’il y a plusieurs chats, mais elle doit être préparée à l’avance. Si c’est un ami l’idéal est qu’il vienne habiter chez vous. Sinon, certaines boites le font, cela coûte environ 16 € par jour et par chat, pour une visite quotidienne annoncée de 45 minutes.   

La famille d’accueil est encore une autre solution. Cela coûte entre 5 et 20 € par jour selon prestations. Bien entendu, il faut aller voir la famille avant, discuter avec eux, leur apporter les croquettes habituelles de l’animal.  On pense toujours à la famille de copains, la confiance c’est bien mais s’ils n’ont pas trop l’habitude des chats, ce ne sera pas forcément la bonne solution. Un vrai pro vaut mieux qu’un ami amateur…

Bon, évidemment, il faut laisser à la personne qui va s’occuper de grominet le maximum d’infos. Carnet de santé, coordonnées du vétérinaire, idem pour le vétérinaire d’urgence (samedis, dimanche et nuit), ses ordonnances s’il est sous traitement, son certificat d’immatriculation, ses heures de repas, la quantité de croquettes à donner chaque jour, l’eau à vérifier et à changer, comment on change la litière et quand, l’endroit où il aime se cacher, ses petites manies etc… Et surtout laissez vos coordonnées car les premiers jours, votre meilleur ami va péter de trouille et vous appeler toutes les heures ! 

Si vous voulez garder et l’ami et le chat, faites preuve d’intelligence et de pédagogie et interdisez vous le reproche, sinon vous allez devoir rentrer dare dare quand il vous enverra vous faire voir, de Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch, c’est au Pays de Galles, un endroit idéal pour les vacances hors des sentiers battus… le billet d’avion sera au tarif fort au lieu des 35 € trouvés sur le net pour rentrer faudra sortir le billet de 1000 balles…  Votre greffier vous aura coûté le prix d’un tigre du Bengale, votre pote dira partout que vous êtes un gros con, bon certes vous aurez retrouvé minet mais en plus il s’en fout que vous soyez rentré et ne saute pas de joie comme le ferait un toutou… L’amitié est beaucoup plus compliquée à préserver que la bonne santé d’un chat !  

les dernières mises en ligne