micetto responsive
nos conseils

Le prix d’un chaton de race.

25/12/2013
Le prix d’un chaton de race.

Si le fait de posséder un chat de race vous séduit, il ne vous reste plus qu’a choisir la race qui a votre préférence et l’éleveur. Pour choisir le bon élevage et le bon eleveur nous vous recommandons de suivre nos conseils. Nous allons maintenant vous donner une fourchette de prix et vous le justifier avant que vous ne cassiez votre tirelire.
D’après nos recherches début 2014, un chat de race, sans défaut, est vendu en 2013 entre 1000 € et 1500 €. 
Sans défaut signifie qu’il doit correspondre aux critères de la race du chat tels que décrits par le Loof.
L’éleveur s’en met plein la poche, pensez-vous ? Ce n’est pas si certain que cela et nous allons vous le démontrer.
En effet, les frais qu’il convient d’engager pour produire un chaton dans les règles de l’art, sont relativement élevés.
Jugez en vous même :
Nous avons recensé à titre d’exemple l’ensemble des dépenses que devrait assurer une personne souhaitant devenir éleveur pour sa première année d’élevage :

La première portée

1/ Il y a d'abord l'investissement à réaliser pour accéder au statut d'éleveur

Il faut au préalable obtenir le statut d’éleveur professionnel. Ce sont les seuls autorisés à vendre plus d’une portée de chat par an de par la loi en vertu de l’Article L214-6 du code rural et de la pêche maritime (1).
Pour cela dans un premier temps il est impératifs de suivre une formation et obtenir une certification officielle le CETAC (230 €) et de régler des frais d'affixe (2)(180 €). Ces deux obligations s’effectuent auprès du LOOF(3)
410 €
ensuite acquérir la future mère       
1 500 €

(les femelles reproductrices sont généralement plus chères qu’un mâle castré, par exemple)

 
Total :
1 910 €


(1) Paragraphe III de l'Article L214-6 du code rural et de la pêche maritime, Modifié par LOI n°2010-874 du 27 juillet 2010 -
III.-On entend par élevage de chiens ou de chats l'activité consistant à détenir des femelles reproductrices et donnant lieu à la vente d'au moins deux portées d'animaux par an.
(2) L'affixe, appelé aussi nom de chatterie, c'est le "nom de famille" des chats qui naissent chez le même éleveur. Il est strictement personnel et unique.
(3) Le LOOF est le Livre Officiel des Origines Félines (livre des origines pour tous les chats de race nés en France). Adresse du LOOF 1 rue du Pré St Gervais 93697 Pantin Cedex. tel : 01 41 71 03 35. Ce numéro de téléphone est accessible du lundi au jeudi de 09h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

2/ il y a ensuite les dépenses engendrées par la saillie

Le plus souvent, le propriétaire du male aura droit à un chaton de la portée pour paiement de la saillie ou le prix d’un chaton, soit au minimum une somme que l'on peut chiffrer comme suit
700 €
   
Total :
2 610 €


3/ Il convient enfin de prendre en compte les dépenses occasionnées pour la nourriture et le vétérinaire

D'abord sur la future mère pendant une année

Il est conseillé avant la saillie d’effectuer un bilan de santé afin de détecter une éventuelle séropositivité aux principales maladies des chats (leucose, sida des chats, corona virus etc...)
Ce bilan chez un vétérinaire des Hauts de Seine nous est revenu
35 €
Frais de vaccinations usuelles (Coryza et Typhus)
60 €
Croquettes de qualité pendant un an
Litière pour un an
216 €
80 €
La chatte doit aussi être vermifugée avant la saillie en sus des deux fois par an. (les vermifuges les plus efficaces sont chers)
24 €
Pipettes anti-puces (exemple 1 boite de Frontline)
12 €
Au cours de la gestation, il est souhaitable de réaliser une radio à partir du 45ème jour. Radio qui permet de connaître le nombre de chatons à venir ( 113 € consultation incluse chez un vétérinaire d’Asnières)
57 €
 Déclaration de naissance et de saillie au LOOF
10 €
   
soit un total de frais pour la mère d’environ
494 €


Cela suppose bien sûr qu’il n’y ait pas eu d’hospitalisation de la chatte ou de césarienne.



Sur les chatons : (coût par chaton)

Pucage du Chaton, (4)
60 €
Vaccins et rappels,
63.10 €
Vermifuge dés la fin du premier mois (5)
36 €
   
Demande d’établissement d’un pedigree :
(ou 50 € si le délai n’a pas été respecté)
25 €
soit un total de frais par chaton de
184.10 €

 

(4)  C’est le vendeur qui a l’obligation de se charger de l’identification.
(5) En effet seuls les chiens et les chats âgés de plus de huit semaines peuvent faire l'objet d'une cession à titre onéreux en vertu de l'article L214-8 Code rural et de la pêche maritime. Mais il recommandé d’attendre le troisième mois où il sera complètement sociabilisé.

Soit pour une première portée de quatre chatons (la moyenne des portées de chat de race est de 3,2 chatons selon le LOOF), les frais totaux pour l’éleveur seront de 3288.10 €, soit 822 € par chaton.

 

Les portées suivantes

Bien sûr, pour les portées suivantes, l’éleveur n’aura plus à payer : ni les frais d’affixe, ni ceux de formation, ni d’achat de la femelle reproductrice ; le coût d’une deuxième portée ou des portées suivantes serait donc de l’ordre de 350 à 400 € par chaton. A noter que nous n’avons pas compté les frais de locaux, s’il y en a.
Précisons enfin que les tarifs de vétérinaire indiqués sont les tarifs d'un vétérinaire de la région Parisienne et qu'en Province ces tarifs peuvent être divisés par deux. D'autre part les éleveurs bénéficient de prix spéciaux. Cette petite étude de prix de revient sans prétention n'a pour objectif que de démontrer que le prix d'un chat de race est plus que justifié et ce bien évidemment à partir du moment où l'éleveur exerce correctement son métier.

En conséquence, l’éleveur doit être attentif le plus possible à ses dépenses s’il ne veut pas perdre de l’argent, sa marge n’étant pas très importante ; il peut négocier notamment avec son vétérinaire un tarif plus avantageux. Pour les croquettes il est également possible d'obtenir un pourcentage de remise interessant a condition de passer une commande relativement importante ce qui peut exclure les petits éleveurs familiaux. Cette opportunité nous a été offerte à l'issue de notre cession du CETAC.

En faisant le compte, vous pouvez voir que les éleveurs familiaux doivent bien gérer leurs dépenses s’ils veulent rentrer dans leur frais et plus encore si ils souhaitent tirer une rémunération du temps passé à surveiller la croissance des chatons, vérifier leur prise de poids, la santé de la mère ; parfois en cas de problème, il faut compléter l’allaitement par du lait maternisé. Il est important aussi que les chatons soient bien socialisés pendant la période allant de 2 semaines à 7 semaines ; en effet, c’est à cet âge-là que les chatons développent leur perception du monde ; les relations qu’ils auront toute leur vie avec leurs congénères et avec les humains dépendront des contacts qu’ils auront eus pendant cette période. L’éleveur doit donc prendre le temps de les manipuler quotidiennement, les caresser pour en faire des amours de chatons très câlins. Les docteurs Vieira et Bourdin, spécialistes du comportement félin, préconisent une durée optimale de manipulations d’un chaton dans un contexte positif, de 30 à 40 minutes par jour et, si possible, par plusieurs personnes.

Aussi, vous ne vous faites pas voler en payant un chat de race entre 700 et 1500 €.

Certains éleveurs vendent les chatons déjà castrés.

Dans le cas contraire, vous aurez à compter chez un vétérinaire des Hauts de Seine, environ 170 € (y compris l’hospitalisation) pour faire opérer votre petite chatte ou 90 € s’il s’agit d’un petit mâle. En province, les prix sont heureusement plus modérés : selon notre enquête, il faut compter aux environs de 43 € pour un mâle et 100 € pour une femelle, médicaments inclus chez un vétérinaire de Gracay dans l’Indre.

Bien sûr, il a aussi les dispensaires de la SPA où les frais de stérilisation sont modérés. Exemple, le dispensaire à Paris 17ème, 5 avenue Stéphane Mallarmé. Téléphone : 01 46 33 94 97
Il est également possible de s’adresser à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort, 7 avenue du Général de Gaulle. Téléphone pour RDV : 01 43 96 73 73

Faire appel à un éleveur sérieux

En tout cas, il est bien impératif d’acheter son chaton chez un éleveur sérieux afin d’être sûr que le dit chaton sera en bonne santé et aura été socialisé pendant la période critique ; pour cela, il vaut mieux choisir un petit élevage et surtout pas les animaleries où les animaux sont élevés dans des cages sas aucun amour. La vocation de ces animaleries étant de faire un maximum d’argent dans le minimum de temps et de dépenses…A noter d'autre part que les chats provenant des animalerie peuvent provenir d'elevage industriels des pays de l'est avec toutes les conséquences catatrophiques tant sur l'etat de santé que psychologique des chatons.

Cette étude de prix est valable pour la grande majorité des chats de race mais il est cependant envisageable d'une part que certains chatons de mères ou de pères ayant remportés des titres prestigieux pourront valoir des sommes plus importantes et que d'autre part des chatons d'une race très rare comme le Savannah par exemple pourra atteindre un prix très élevé.
Pour conclure disons qu’être éleveur de chats de race demande beaucoup d’amour, d’abnégation et de dévouement et n’est nullement un moyen de gagner de l’argent. C’est avant tout un moyen de vivre sa passion.