micetto responsive
nos conseils

Avoir un chat... au poil ! L'art du brossage.

29/11/2014
Un beau chat Angora

Il est évident que l'attirance mystérieuse du chat est due en grande partie à son poil. Je n’ose pas dire sa fourrure, c’est un mot que je n’aime guère, mais ça parle... Le beau poil ? Sa qualité, sa souplesse, son abondance, sa suavité au toucher, sa fluidité, tout est important.  
Micetto a déjà traité le problème de la qualité du poil par une bonne alimentation. Il y a une autre obligation pour arriver à un poil agréable au toucher, ce qui, au surplus, protègera le chat de cette saloperie qui s’appelle le tapon. Le brossage... Et oui, je sais, Micetto est une magie et parfois on y traite de problèmes d’une banalité ! Le brossage ! On va pas en faire un monde ! Mais que si ! Je connais plein de propriétaires de chats qui ne brossent jamais leur animal. Du coup, d’une part, leur minou leur dégueule plusieurs fois par semaines de beaux tapons bien gluants (des boules de poils morts que le chat avale en se léchant, il ne les digère pas et raoul...). En plus, un chat non brossé, même s’il est à poil court, ça se voit tout de suite. C’est vilain, pas harmonieux. En plus, en brossant le chat, vous repérez et vous éliminez les parasites...
Bref, c’est indispensable !
Rappelons que tout ce qui se fait avec un chaton est bien plus simple ensuite.
Il est aussi important de faire du brossage une sorte de moment de proximité, le câlin va très bien avec...
Avec un chat à poil court, un brossage par semaine est largement suffisant. Mon fils a trouvé un truc génial, un gant à brosser, avec de gros picots, en même temps que cela élimine les poils morts, cela permet une sorte de massage de la peau. Il s’en sert à rebrousse-poil. Ensuite, si l’on a sous la main une brosse souple, on peut l’utiliser mais le gant est déjà une arme redoutable, chez moi trois chats, jamais un tapon !
Avec un chat à poil long, j’ai ça aussi à la maison, il faut en plus démêler. Le peigne devient alors indispensable, en plus du gant. Cela existe en plusieurs versions, avec des dents plus ou moins serrées. Comme ça vaut peanuts, j’ai acheté les trois modèles existants dans une animalerie, je n’allais pas y a aller avec mes greffiers pour leur demander leur avis... Donc, on a trouvé à l’utilisation celui qui va bien.
Attention, quand ça résiste sous le peigne, on ne tire pas comme un sourd... Imaginez que ça lui fait aussi mal que quand on vous tire les cheveux et vous comprendrez... Donc quand ça coince, on s’y reprend à plusieurs fois et doucement.
Deux endroits importants pour la formation des nœuds... Derrière les oreilles et sur la queue. Là, sur la tête, tout doux.... Le chat peut vraiment avoir un mauvais geste... Sur la queue, le truc consiste d’abord à le peigner dans le sens du poil, puis inverse, pour donner un peu de volume.
En tout état de cause, avec ce peigne en métal, attention à ne jamais aller jusqu’à la peau. Irritation garantie... Bref, le brossage est un art, et oui, rien de moins...
Autre remarque :  le chat perd beaucoup de poil lors de ses mues. Donc des brossages un peu plus fréquents s'avèreront nécessaires lors de ses périodes. Et votre chat aura un poil au petit poil... 

les dernières mises en ligne