micetto responsive
nos conseils

Les tiques du chat, comment les repérer et comment les détruire.

09/07/2014
Photo montrant comment il est possible de retirer une tique de son chat avec une pince o'Tom

Les tiques du chat

 
Sont des petits animaux de la famille des acariens moins fréquents que les puces mais encore plus dangereux. Elles sont de couleur marron, possèdent 8 pattes et leur taille est d’environ 3 mm, mais cette dernière peut atteindre 16 mm après qu’elles se soient gorgées de sang. Les tiques comme les puces se nourrissent en effet du sang du chat et peuvent par ce biais leur transmettre des maladies parfois mortelles.
On trouve des tiques tant à la campagne qu'en ville dans les herbes et les broussailles et là elles profitent du passage d'un chat pour s'installer dans son pelage et se fixer dans les zones où la peau est mince (cou, oreilles  etc. ). Une fois gorgées de sang elles tombent sur le sol.
Il convient donc si le chat à accès à l'extérieur du domicile de faire impérativement de la prévention et de profiter d'un traitement contre les puces pour les traiter également contre les tiques en choisissant un produit à double effet.
Les tiques se reproduisent à une température extérieure comprise entre 0°C et 20°C et le printemps et l’automne sont des périodes les plus à risque.

Les risques que font courir aux chats les tiques

La borréliose : cette maladie qui peut toucher à la fois l’homme et le chat («zoonose»), est le résultat d’une bactérie (Borrelia burgorferi). La borréliose peut entrainer un accroissement de la taille des ganglions, une insuffisance rénale ou cardiaque, des problèmes cutanés, nerveux… et la mort du chat. 

L’ehrlichiose : cette maladie est le résultat de l’action de bactéries (Ehrlichia canis) que la tique donne au chat lorsqu’elle le mord. Elle se manifeste par un abattement, de la fièvre, des douleurs articulaires… En ce qui concerne le bilan sanguin, on constate fréquemment une baisse du nombre des cellules sanguines (globules blancs et rouges, plaquettes) par atteinte de la moelle osseuse. Dans les formes les plus graves, la chat peut en mourir.

La piroplasmose : cette maladie est due à des parasites (les piroplasmes) que la tique transmet au chat lorsqu’elle le mord. Ces piroplasmes comme leur nom l’indique détruisent les globules rouges du chat ; C’est «l’hémolyse », pouvant entrainer une anémie (manque de globules rouges) plus ou moins grave. Cette « hémolyse » est toxique pour les autres organes qui montrent alors des signes de défaillance (insuffisance rénale, toxicité sur le foie…). Dans les cas les plus graves, la piroplasmose peut causer le décès du chat.

Comment faire pour que votre chat n'attrape pas de tiques ?

La prévention est le moyen le plus serieux pour lutter à coup sur contre les tiques. Le mieux est donc de lui appliquer un medicament agissant à la fois sur les puces et les tiques. Voir à ce sujet notre conseil consacré à la lutte contre les puces du chat et découvrir le produit qui à notre préférence.

Comment retirer une tique sur mon chat?

Dès constation de tiques sur votre chat il convient de les lui retirer le plus rapidement possible. Sachez que les risques de transmission de maladie augmentent avec le temps durant lequel la tique reste fixée sur le chat. Avant 24 heures, ce risque est faible et devient maximum au bout de 72 heures.
La manière la plus simple de retirer une tique est d’utiliser une pince spéciale à rotation telle la pince à crochet O’Tom qu’il est envisageable d’acheter en pharmacie, son coût est de moins de 4 €. Cette pince a le grand mérite de permettre de retirer l’intégralité de la tique sans risquer de laisser la tête de la tique accrochée à la peau du chat. Indiquons que si par malheur la tête de la tique subsiste plantée dans le corps du chat, le reste du corps ne se régénéra pas. Mais il apparait alors souvent un petit granulome qui peut s’infecter.
Il est recommandé de ne jamais essayer d’enlever une tique à la main sans se protéger. En effet certaines tiques peuvent transmettre à l’homme des maladies telles la maladie de Lyme. Après avoir extrait la tique du chat, n’oubliez pas de désinfecter la petite plaie de la morsure avec un désinfectant comme la Betadine dermique ou de l’Hexomèdine. Attention n’utilisez pas de l’éther comme certains le recommandent pour essayer d’endormir la tique car cela à pour effet de produire la sécrétion totale de ses glandes salivaires et de ce fait les d’accroitre les risques de contagion de maladies.

Après avoir extrait une tique de votre chat soyez attentif à son état général et si vous avez le moindre doute ou la moindre inquiétude… rendez vous au plus vite chez votre vétérinaire.

 

 Si vous aimez cette page et que vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils, nos dernières actualités et vidéos, nos plus belles histoires de chat directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici, c'est gratuit. Plus nous aurons d'inscrits, plus notre voix pourra se faire entendre et mieux nous pourrons défendre nos amis les chats.

 

Vidéo de comment retirer une tique d'un chat avec une pince anti-tique

Excellente vidéo présentant la manière de retirer une tique avec un crochet anti-tique O'Tom. Une pince vraiment facile à utiliser qui permet de retirer la tique avec sa tête et ce sans douleur pour les chats. A noter que cette vidéo présente le moyen d'extraire les tiques aussi bien des animaux (chats, chiens, chevauc) que des humains.

Les puces du chat : les détecter et les détruire.

les dernières mises en ligne