micetto responsive
nos histoires

Lettre ouverte à : un provocateur, un abruti, un humoriste, ou à un propriétaire excédé ...

25/07/2014

Prenom     : phobe
Message        : Bonjour, les consommateurs de tendresse féline.
Voilà .... Comme je n'ai aucun coeur et un terrain de 1700 M2 a la campagne clôture et entouré d'amis des chats ayant des jardinets proprets car leurs "bébés" n'ont pas le droit d'y chier, nous ne pouvons plus nous promener dans notre pelouse qui est constellée de merdes odorantes de petits chérubins félins voisins.

Que me conseillez-vous?
Pièges?
Élevage de prédateurs  ?
Poisons ?
Carabine ?
Arc ?

 De façon a sortir du moyen-age et à revenir au 21eme siècle ?

 

La reponse de Jean louis Bernardelli

 

Cher lecteur, 

Enfin j’imagine que vous êtes lecteur, même occasionnel, puisque vous nous écrivez… Je vous avoue être perplexe… Provocateur ? Véritable abruti ? Humoriste en diable ? Proprio vraiment excédé ? Je ne sais vraiment pas dans quelle catégorie vous placer, il y a d’ailleurs encore d’autres éventualités… Alors, après mûre réflexion, dans un premier temps, je vais faire comme si vous étiez vraiment proprio exaspéré par les déjections félines étrangères dans votre jardin… 

Je vous déconseille les pièges, poisons, cartouches de douze et même les mines, vous n’avez pas évoqué cette éventualité, et ce conseil est amical, tout acte de ce genre est puni par la loi, même chez vous, nous avons récemment publié un entretien avec Maître Alligné, spécialiste du droit animal et qui a été parfaitement clair sur ce point. 

Par ailleurs, un chat étant par définition un félin, inutile d’aller vous engueuler avec vos voisins, un chat passe où il veut, vos dits voisins pourront toujours reconstruire le Mur de Berlin, ce sera inutile, l’histoire nous apprend que de la caserne à la grande muraille de Chine en passant par le mur d’Hadrien, plus récemment dans la capitale allemande, tout mur est fait pour être sauté ou pour sauter tout court. Vous ne serez jamais plus fort que les millions de soldats de la dynastie des Han, que les légions romaines ou même les tristement célèbres Vopos de la police militaire ex-est allemande. 

Evitez aussi de faire l’acquisition d’un chien, d’une part vous semblez détester les déjections et votre chien adorera lui aussi chier sur votre gazon, en plus, alors que les chats ont tendance à se lâcher dans des endroits discrets, les chiens, eux, adorent le faire en pleine lumière et même gratter furieusement le sol pour cacher leur produit intime, c’est un signe d’appartenance de territoire, par ailleurs, si votre chien égorge un minet, vous l’aurez aussi dans le baba auprès des tribunaux… 

Pardon, je fais comme les chats de vos voisins je me lâche aussi de temps en temps, je me reprends… 

Je vous aurais bien conseillé de faire un coin chats, une sorte d’endroit pisse/merde où ils iraient poser leurs odorantes déjections,  mais cela vous obligera à nettoyer de temps en temps car les chats sont gent délicate, et vous n‘aimez pas la merde de chats. Je vous rassure, nous, les consommateurs de tendresse féline, comme vous dites, nous n’aimons pas ça non plus, ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable dans notre relation avec minou. 

Alors voilà ce que vous allez faire… vous allez demander conseil à un vétérinaire, et oui, ça va vous coûter une blinde et vous devrez faire la queue avec des horribles accros aux animaux de compagnie, mais l’homme de l’art vous expliquera ce que les chats détestent, sans les tuer, sans les blesser, sans même les emmerder, les dits chats comprendront assez vite que votre terrain n’est pas une villégiature de premier choix. 

Maintenant, je peux aussi imaginer que vous soyez un parfait abruti, auquel cas la réponse n’est pas de moi, Audiard a écrit je crois « j’parle pas aux cons ça les instruit »…  mais quelqu’un qui écrit à Micetto ne peut être un abruti complet donc ce paragraphe ne sera qu’un élan d’écriture plaisant mais sans objet. 

Farceur ? Ou effectivement excédé et farceur ? Disons aimant l’humour. Vous avez donc oublié les tanks (même remarque que pour les murs…) ou encore ce que l’on appelle sur un aéroport les effarouchements. Un bruit qui fait peur aux oiseaux qui n’iront donc pas bloquer les réacteurs au décollage, car un seul piaf peut vous mettre un Boeing en grosse difficulté voire pire, mais ce bruit est sur aéroport, endroit par définition bruyant, dans votre jardin, vous aurez vite la visite des lardus du coin. (On dit encore les archers, la rousse, les perdreaux etc…). Au fait, pour ceux qui aiment les oiseaux et trouveraient le traitement « aéroport » sévère, sachez que les oiseaux en question apprennent vite, une fois l’avion parti ou atterri, ils reprennent leur place dans l’herbe qui longe les pistes et qui est pleine de nourriture, personne n’y va jamais !  

Bon, j’en reviens aux chats. Vous parlez de quitter le Moyen Âge et de revenir au 21ème siècle… mais justement, au Moyen Âge, on jetait les chats vivants dans les bûchers car on les croyait envoyés du diable. Tel Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, vous seriez donc médiéviste en croyant être moderne ? Vous ne seriez pas le premier à vous tromper, les conflits autour de nous ressemblent à s’y méprendre au sac de Béziers… 

Cher lecteur, sur ce point je serai encore totalement en désaccord avec vous, le 21ème siècle est celui de la haine et de la peur. Les deux vont très bien ensemble d’ailleurs. Ce siècle que vous semblez bénir moi, me fait gerber. Mais on s’écarte de votre terrain de 1700 m2. De votre tranquillité. 

Au fait, pour avoir moi-même quelques mètres carrés de gazon dans ma maison de vacances, et des chats, et des chiens qui en effet s’y lâchent de temps en temps, j’ai constaté que quand je passe la tondeuse, tout part dans le sac en petits morceaux ! L’effet de la lame et du vortex d’aspiration vers le sac font qu’après la tonte, à condition de régler ras, tout s’en va, y compris la merde. Et en plus, à chaque fois que vous passerez l’objet, les chats, qui détestent le bruit, ne viendront pas chez vous pendant un temps. « Bon sang mais bien sûr » !  « Damned ! » en version Blake et Mortimer, voilà la solution !

Comment éloigner les chats des plantations et massifs.

les dernières mises en ligne
actualités par grands thèmes