micetto responsive
nos actualités

L'Ashera, un chat hypoallergénique...

Photo de l'Ashera un chat hypoallergénique...

L’Ashera est issu d’un croisement entre un Serval et un chat domestique, il est superbe, il est immense, il est incroyablement cher et il ne vous flanquera pas d’allergies… 

Bon, en anglais, on dit hypoellergenic, ça facilite la compréhension… On le sait, certaines personnes sont allergiques aux chats, en très peu de temps ils reniflent, ils éternuent, ils étouffent, il faut qu’ils évacuent d’urgence les lieux où résident les chats. Micetto a déjà évoqué le problème. 

Une boîte US, Lifestyle Pets, dont assez curieusement le service commercial est à Londres, a donc trouvé un créneau félino-commercial exceptionnel. Le chat hypoallergénique. C’était déjà un gros argument commercial. 

Pour en arriver là, les vétérinaires de la boîte ont découvert qu’en accouplant une espèce sauvage, le Serval, et une espèce domestique dont on connaît le matériel génétique et qui est donc lui aussi hypoallergénique, on obtient une sorte de mini léopard, mais c’est en revanche un chat gigantesque, extrêmement beau et racé, et hypoallergénique dans 95% des cas, la boîte reconnaît 5% d’échecs. 

La boîte Lifestyle Pets, contactée par mail, me dit que la seule intervention de leurs vétérinaires consiste à vérifier ce que l’on appelle le matériel génétique de chaque chat, autrement dit qu’il est justement hypoallergénique, avant l’accouplement et après la mise bas. Et donc, comme tout hybride génétique, il coûte une fortune, l’espèce Allerca GD (pour Genetic Divergence), il s’agit ici des petits chats vendus par Lifestyle Pets, est vendue 9000 dollars (6500 €), les chatons arrivent à l’âge adulte en trois ans, et pèsent alors de 4 à 8 kg, ce qui est déjà imposant. L’espèce star de la boîte s’appelle Ashera GD, là on passe allègrement les 12 kg à l’âge adulte, le mini léopard c ‘est lui, et est vendu 30 000 dollars soit presque 22 000€ ! 

Et encore, il y a des ventes aux enchères où l’animal a coûté plus de 100 000 € ! 

Il y en a peu dans le monde, on comprend pourquoi. 

Evidemment, il y a de quoi se poser des questions, les manipulations génétiques sont géniales quand il s’agit de traiter d’abominables maladies chez les humains, elles permettent aussi de créer de nouvelles espèces. C’est admis chez les animaux, les éleveurs de chevaux sont coutumiers du fait, cela existe aussi chez le chien, pour fortifier les chiens de traîneaux par exemple, c’est également admis dans le félin, le Savannah par exemple est aussi un croisement de Serval et de chat domestique, mais il ya des règles, j’imagine qu’elles sont respectées, je n’ai pas trouvé d’expert pour m’éclairer sur le sujet. Par ailleurs, la vidéo jointe à notre reportage, tournée aux USA, elle est donc en anglais, fait parler le patron de Lifestyle Pet et ses opposants, qui prétendent que l’Ashera est en fait encore un animal sauvage, il est dit cette jolie phrase « Vous pouvez retirer l’animal de sa jungle mais vous ne pouvez jamais retirer la jungle de sa tête »… 

Bon, si vous ne pouvez pas vous passer de chat et que vous êtes allergique et que vous pouvez acheter un Aresha qui coûte le prix d’une Golf, pourquoi pas après tout. Ce qui est sûr c’est qu’il a une belle tronche, en revanche, pour l’emmener chez le veto, il faudra une cage sur mesure et un haltérophile pour porter la cage ! 

 

Vidéo : l’Ashera vedette de la TV américaine…

Le lancement dit par le présentateur de la chaîne Channel 4, Paul Moyer, avant le reportage, est assez vendeur… « Une nouvelle espèce de chat, qui ressemble à un  léopard, miaule comme un chaton, dont le prix rugit comme un lion…etc… », on est aux USA, le « report » est donc en anglais, mais même si vous comprenez queue dalle, regardez les images, certaines sont assez impressionnantes !  Voici donc Ashera, fruit génétique de la société Lifestyle Pets, qui a croisé un chat sauvage, le serval, avec un chat domestique dont le matériel génétique est connu, et cela un donne un animal hypoallergénique, autrement dit si les chats vous filent des allergies, fini. Ce qui est fini aussi c’est le sourire de votre banquier car vous allez faire un chèque de 22 000 $ pour ce chat, c’est ce que dit Jennifer, la journaliste, et encore, on en trouve parfois aux enchères et là on touche les 100 000 $ ! Le lancement de Paul Moyer se termine par « Voici le chat le plus cher du monde entier »,  ce qui est probablement vrai, financièrement en tous cas, sentimentalement chacun d’entre nous a le plus cher des chats, le sien propre… Le reportage de Channel 4 fait parler le patron de Lifestyle Pets, la société qui vend les chats Ashera, et ses opposants, qui prétendent que c’est une façon déguisée d’avoir un animal sauvage chez soi sans devoir appliquer les règles de sécurité très strictes dans ce domaine. La journaliste dit d’ailleurs que la société Lifestyle Pets refuse de donner le pourcentage génétique sauvage de ses Asheras, et que l’on y insiste sur le caractère social de l’animal. Moi, je trouve que les images parlent quasiment d’elles mêmes, regardez, vous êtes seuls juges… En tous cas, l’animal est superbe. 

  Si vous aimez cette page et souhaitez recevoir les meilleures de nos dernières actualités directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici.   

13/05/2015

 

Le site internet de Life Style Pets la société qui commercialise l'Ashera, un chat hypoallergénique...