micetto responsive
nos conseils

Mon chat est fugueur

21/04/2013
Mon chat est fugueur

Que faire si vous avez perdu votre chat ?

Minou s’est fait la belle. Il n’est pas rentré de sa promenade quotidienne et l’inquiétude grandit au fur et à mesure que le temps passe.
La faim fait parfois rentrer les fugueurs. Vous pouvez mettre des croquettes dehors et surveiller le retour du petit fautif.
Mais, quand le chat manque à l’appel depuis un ou deux jours, il faut déclencher le plan d'urgence “Recherche Minou” .

En priorité appeler I-CAD au 0 810 778 778 si votre chat est tatoué ou pucé

La première chose à faire est d’appeler l'I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques) qui est le Fichier National recensant entres autres les chats en indiquant le numéro de la puce ou du tatouage. Vous trouverez ces numèros sur la carte d‘Identification qui vous a été remise lors de la pose de la puce ou du tatouage. I-CAD  tel : 0 810 778 778 ( Facturé 5 cts /min + prix de l'appel) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sans interruption.
Profitons en pour rappeler que le tatouage ou le pucage d'un chat est obligatoire de par la loi du 17 mai 2011 article Article 212-10 du Code rural et de la pêche maritime (1) , l'oublier c'est le risque de ne jamais retrouver son chat et qu'il soit euthanasié car consdéré comme un chat errant.

Que faire après  ?

Vous pouvez effectuer les démarches qui suivent, et si votre chat n’est ni tatoué ni pucé, tout espoir n’est donc cependant pas perdu :
1° Prévenir les voisins, le gardien d’immeuble ou toute autre personne vivant dans les parages. Ils peuvent avoir vu votre chat.
2° Signaler la perte aux vétérinaires des alentours. Ils prendront le message et vous préviendront au cas où quelqu’un aurait trouvé votre chat. En effet, les vétérinaires servent souvent d’intermédiaires lorsqu’un animal s’est égaré.
3° Téléphoner éventuellement à la mairie de votre ville ; la police municipale parfois accepte de rechercher l’animal perdu. Lorsque j’ai perdu mon chat à Neuilly, elle fait a des rondes dans le quartier pour le retrouver.
4° Contacter la SPA de votre région ou tout refuge près de chez vous. Quelqu’un a pu y porter votre chat.
5° Etablissez des affichettes avec la photo de votre petit fugueur et votre numéro de téléphone. Prévoir éventuellement une récompense. Posez les affiches chez les commerçants voisins et tout endroit où le passage est important (marchés, entrée d’un supermarché...)
7° En fin de soirée, faites le tour du patté de maisons, si vous habitez en ville. A cette heure, il y a moins de bruits et appelez votre chat par son nom. S’il est enfermé dans une cave ou un réduit, peut-être il vous répondra. Ou bien, si pendant la journée, il s’est réfugié dans une cour ou un jardin, peut-être ressortira-t-il le soir quand la rue est plus calme. N’hésitez pas à l’appeler. Voir à ce sujet la méthode Patricia Frankhauser.
8° Avoir recours à des sites comme Chat-Perdu.org qui parait particulièrement efficace 

 

Comment éviter les évasions de son chat

Si votre chat fait des tentatives d’évasion, il y a moyen de l’en empêcher.
Souvent, les chats, qu’ils sortent ou non, tentent de s’échapper par la porte d’entrée lorsqu’elle s’ouvre. Pour éviter d’avoir à poursuivre Minet dans l’escalier de l’immeuble, quelques précautions peuvent être prises :
- Lorsque vous rentrez chez vous, il ne faut pas appelez votre chat depuis le seuil de la porte d’entrée. Créez plutôt une zone d’accueil précise à quelques mètres où vous pourrez le caresser et ignorez-le en dehors de cette zone.
- De même, quand vous partez, ne caressez pas votre chat devant la porte mais à un autre endroit : devant son arbre à chat ou son coin repas. Attirez-le loin de la porte en lui lançant un jouet ou une friandise.
Si, décidément, c’est une manie chez lui de se faufiler par la porte, vous pouvez le dresser : un complice se cache sur le palier, derrière la porte et quand vous l’ouvrez, il lance sur le chat un petit jet d’eau.
Il ne faut pas que le chat le voit car il doit croire que c’est la porte qui l’a mouillée.

Si votre chat sort, le mieux est d’avoir une chatière qui permet au chat fugueur de rentrer à toute heure. Sinon, veuillez à ouvrir la fenêtre ou la porte à son retour. Eviter de laisser sortir votre chat la nuit toujours plus dangereuse que le jour, surtout à la campagne où il peut y avoir des renards ; les phares des voitures éblouissent les chats qui restent tétanisés sur la route.  
Pour éviter les fugues, il est vivement recommandé de faire castrer son chat ou stériliser sa chatte pour amoindrir les risques de fuite. En effet, le chat entier est capable de s’éloigner très loin de son territoire, à la recherche d’une chatte en chaleur.  
En espérant que vous n’aurez pas besoin de ces recommandations, votre chat restant sagement sur son fauteuil au coin du feu. Mais, sait-on jamais ?

 (1) L’article 28 de la Loi n° 2011-525 du 17 mai 2011 a en effet modifié l’Article 212-10 du Code rural et de la pêche maritime comme suit :
« Les chiens et chats, préalablement à leur cession, à titre gratuit ou onéreux, sont identifiés par un procédé agréé par le ministre chargé de l'agriculture mis en œuvre par les personnes qu'il habilite à cet effet. Il en est de même, en dehors de toute cession, pour les chiens nés après le 6 janvier 1999 âgés de plus de quatre mois et pour les chats de plus de sept mois nés après le 1er janvier 2012. L'identification est à la charge du cédant. »

Le site de l'I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques)

les dernières mises en ligne