micetto responsive
nos informations de dernière minute

Joy raconte l’histoire de son chat Patrick, Corse et fier de l’être

Photo du chat Patrick

Histoire de chat N°9 de Joy

Voici l'histoire merveilleuse de mon chat Patrick (et oui, mes filles l'ont appelé comme ça !).
J'avais 3 chats adorables, qui faisaient vraiment partie de la famille. Régulièrement tous les chats du quartier défilaient sur notre terrasse, attirés par la nourriture des miens, avec leurs gamelles sur la terrasse.
Alors régulièrement je chassais les chats bien nourris par leurs propres familles, en tapant gentiment dans les mains. Vint alors un chat tout pouilleux, l’air apeuré, pas en bon état comme les autres.
Il avait une tête un peu bizarre et un regard qui interpelle. Lui, j'avais des scrupules à le chasser. Alors je l'ai laissé manger. Et comme il est très intelligent, il a compris que mes chats aussi étaient heureux et qu'il pouvait trouver là un refuge où il serait tranquille.
Petit à petit, je le caressais, je le touchais et il se couchait même sur moi quand je m'allongeais sur le divan de la terrasse.
Malgré l'animosité de ma plus vieille chatte, je me suis dit qu'un jour il aurait lui aussi le droit de rentrer à la maison. Mais voyant qu'il était encore "entier", j'avais dans l'idée de le faire castrer pour qu'il puisse être propre dans la maison et bien sûr aussi pour ne pas contribuer à la prolifération des chats en général.
Un jour, finalement, il est entré à la maison, j'ai observé et il n'a jamais fait une goutte pour marquer son territoire.
Il a pris possession d'un canapé et coulait des jours heureux.
Puis je me suis dit qu’il fallait vraiment le faire castrer, on profiterait du passage chez le vétérinaire pour voir s'il est pucé, s'il a des problèmes de santé.
Un matin, j'ai donc rendez-vous à la clinique de Lupino. Patrick s'est laissé mettre dans la boîte de transport. Il a beaucoup miaulé lors du trajet entre Ortale et Lupino.
Mais lorsque j'ai voulu porter la boîte de la voiture à la clinique (quelques mètres), il a piqué une vraie crise d'angoisse, de terreur probablement à cause du bruit des voitures.
Il a tellement secoué la boîte que les vis qui tenaient la porte se sont arrachées et qu'il a pu sauter dehors. J'ai rattrapé Patrick de justesse, mais il m'a mordu jusqu'au sang et après quelques minutes de supplice, j'ai dû le lâcher contre mon gré, et je n'avais même plus conscience de la douleur, tellement j'étais terrifiée, car je savais ce qui allait se passer : il allait se retrouver perdu, affolé, dans un endroit inconnu, un monde hostile et ce serait difficile de le retrouver.
Je suis restée abasourdie. Puis j'ai commencé à l'appeler. Le vétérinaire m'a conseillé de venir le soir, dans le calme, avec des croquettes, des vêtements m'appartenant, et de l'appeler pendant un bon 1/4 d'heure.
Il m'a dit que ce genre de choses arrivait de temps en temps et que la moitié des chats était retrouvée.
Alors je suis venue tous les soirs, j'ai mis des affiches dans tout le quartier, des annonces dans Corse Hebdo, signalé sur Pet Alert, etc. Et tous les soirs, je faisais un grand tour du quartier. Mais en voyant la configuration des alentours, j'étais pessimiste.
En effet, il y avait la voie ferrée juste derrière et beaucoup d'immeubles. Certes, des poubelles, qui pouvaient le nourrir, quelques terrains sans constructions, où il pouvait peut-être être plus tranquille. Mais je pensais à lui sans cesse et surtout je m'en voulais de lui avoir infligé cela, alors qu'il n'avait rien demandé.
Il aurait pu être encore à la maison, dormant des heures sur le dos sur son canapé. Au lieu de ça, il devait être terrifié dans un monde hostile. En plus, quelle que soit l'heure à laquelle je venais le chercher, il y avait toujours un brouhaha de la ville, des voitures, du bruit, ce n'était jamais silencieux.
Je l'imaginais là, tapi dans un coin. Pour me rassurer, je me disais : c'est un battant, il a trouvé ma maison, il en trouvera une autre, il sait ce qu'il veut, il saura se faire accepter par une autre famille. Deux semaines se sont écoulées.
Un matin, je faisais le ménage dans la chambre, la porte fenêtre grande ouverte, donnant sur le devant de la maison. Et j'ai entendu du bruit. Entretemps d’ailleurs, une pauvre chatte, vieille et édentée, toute pouilleuse elle aussi, avait trouvé refuge sur la terrasse et je la nourrissais également, car sa détresse m'avait émue.
J'ai donc cru que c'était elle, car elle se mettait souvent au soleil, en plein sud. J'ai mieux regardé et qui ai-je vu ?.....PATRICK !!! Mon PATRICK était revenu tout seul, en parfaite santé, sans aucune blessure, toujours bien dodu.
Je l'ai pris dans mes bras, je l'ai câliné, il me regardait comme un humain, et il a tout retrouvé, toutes ses habitudes, sa place sur le canapé et toutes les caresses que je lui prodiguais. Et là, il a été officialisé "chat de la maison" car telle était visiblement sa volonté et sa détermination.
Il lui a fallu 15 jours pour faire les 15 kms nous séparant de l’office du vétérinaire où j’avais dû le relâcher. Je me suis dit : c'est mon héros. Chaque jour il a parcouru son petit km sans se tromper de direction, en évitant les dangers, en trouvant quand même de la nourriture et en se reposant aussi, car il ne semblait pas fatigué. Et mon chat Hendrix, qui avait l'habitude de dormir avec lui, est venu directement le retrouver pour jouer à frottis-frottas. Il avait retrouvé son copain ! Patrick est un héros !! Et voyez sur la photo, il aime son canapé et il doit m'aimer aussi. 

Si vous souhaitez recevoir nos belles histoires de chats directement dans votre boite mail, ne manquez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici

Une sélection des plus belles histoires de chats de nos fans

 

N° 1 celle de la chatte Association de Josyane

N°2 celle de Papillon et de son smiley de reconnaissance à sa maitresse

N°3 celle d'Emy la chatte miraculée de Brigitte

N° 4 celle de Luna la petite boule d'amour de Lydie

N°5 celle de Lyloou Pompon l'ange gardien de Sabrina

N°6 celle du coup de foudre de Sandrine pour Gazou

N°7 celle du chat de Denise racontée par... son chat ! 

N°8 celle de Théou ou une histoire comme celle racontée dans les contes pour enfants.

N°9 celle de Joy et de son chat Patrick

N°10 celle de la petite Lisa

N°11 celle de Biscotte qui fait le bonheur d'Aude

N°12 celle de Neige racontée par Neige

N°13 celle de Mel une minette hors du commun

N°14 celle de Chouchou d'Amour

N°15 celle de hommage à Julie décédée dans les bras de sa maitresse

N°16 celle de Bébé

N°17 celle de Doudou

N°18 celle de la craquante Mia 

N°19 celle de Fripouille par Frédéric

N°20 Celle d'Hera devenue Luna

N°21 Celle d'Aron le compagnon de Geneviève

N°22 Celle de Zillia une chatte attachée à la Corse 

N°23 Celle de Rouxy, Blanche et Coralie.

N°24 Celle de Sarah et Mystère